Dimanche 11 novembre 2018. Cette activité se tient à Kalambo  et ouverte par une messe dite par le professeur Abbé Paul KADUNDU recteur de cette université. A cette même occasion les étudiants se réjouissent du partage entre les autorités académiques de leur institution. Le Représentant délégué Général des étudiants de l’UCB Mr Augustin KITA parle « à l’UCB nous sommes heureux » comme thème de l’année.

Les étudiants de « l’université Catholique de Bukavu UCB » nouveaux comme anciens sont appelés à travailler durement pour atteindre l’excellence. Message du Vice-Recteur aux affaires académiques  de cette institution lors de la cérémonie d’intégration des nouveaux étudiants dans une fête organisée pour ces fins.

Dans son speech à la communauté universitaire présente à Kalambo, Prof BUSANE RWANA MIRINDI, invite-les apprenant  à retenir les sens dans les objectifs de cette activité. Selon lui, cet évènement constitue une intégration de bon sens de manière à  instruire les nouveaux étudiants sur tout ce qui se passe à l’Université.  Tout au long de celle-ci, à savoir, l’intégration des nouveaux étudiants il a été question, dans une série d’activités, de montrer les étudiants le fonctionnement de l’Université, les règlements des homes, etc.

Le collège des étudiants de l’UCB s’en réjouit. Augustin KITA Représentant Délégué Général des Etudiants remercie ses camarades pour leur participation à Cette événement. Pour lui le slogan de l’année indique très bien. « A l’UCB Nous sommes heureux ;  Etre heureux pour nous signifie que nous sommes malgré toutes les difficultés, heureux de nous retrouver dans cette Université qui nous forme et mené vers l’excellence ».

Le RDGE Augustin KITA remercie tout de même les autorités académiques pour les efforts consentis.

Cette cérémonie s’est déroulée, après la messe dite à cette occasion par l’Abbé prof Dr. Paul  KADUNDU Recteur de l’UCB. Dans son homélie l’abbé recteur  a fait aussi son appel aux apprenants à un leadership responsable. « Un pays sans leadership sérieux n’en est pas un » indique le clergé.

 

 

TOYI MIREFU Théodore