Quelques heures après le mariage politique entre l’Union pour la nation congolaise (UNC) et l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), les commentaires vont dans tous les sens. Certains habitants encouragent Vital Kamerhe pour son dépassement qui, selon eux, marque sa volonté d’aller aux élections le 23 décembre prochain en vue d’une alternance pacifique.

<<Vital Kamerhe ne pouvait que faire ça. Cet accord entre l’Unc et l’Udps signifie que les deux politiques restent déterminés à conduire le peuple congolais aux élections avant la fin de cette année. C’est par ces élections que nous allons obtenir de bons dirigeants l’année prochaine…>>, s’est exprimé Charles Balola, enseignant dans une école secondaire dans la ville de Bukavu.

D’autres, partageant la même conviction, rendent hommage aux deux poids lourds de l’opposition congolaise.
<<… céder en faveur de Félix Tshisekedi vaut mieux que rester dans l’accord de Genève. S’ils sont élus, Félix Président et Kamerhe devienne le chef du gouvernement, leur projet de société contribuera certainement au bien être de la population. Je les encourage à sensibiliser leurs électeurs pour qu’ils remportent les élections prochaines>>, espère une infirmière rencontrée au Centre hospitalier Bioglodie en commune d’Ibanda.

Par contre, certains esprits restent dans un pessimisme quant au respect des engagements. En effet, selon l’accord, l’UNC cède pour la magistrature suprême et brigue la primature et vis-versa au prochain mandat.

<< Ce qu’ils ont signé m’inquiète seulement s’il arrive qu’une partie ne s’acquitte pas loyalement de ses obligations. iront-ils d’opposition en opposition ?>>, S’inquiète un boutiquier.

Des cadres de l’Union pour la démocratie et le progrès social croient, désormais, au retour des autres opposants de la coalition “Lamuka” pour rejoindre Félix et Kamerhe.

Du côté du FCC, l’Union de ces deux partis reste un non événement.

<<… Kabila a cédé pour Emmanuel Shadary. Si Kamerhe le fait pour Fatshi, quoi de plus extraordinaire ? Nous sommes sûrs de notre candidat Shadary. Il va les battre et gagner l’ élection présidentielle>>, a lâché un cadre du FCC au téléphone de kivuavenir.com.

Pour rappel, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, respectivement président de l’UNC et de l’UDPS, ont claqué la porte de la coalition Lamuka après le choix, à Genève, de Martin Fayulu comme candidat commun et unique de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre prochain. Au lendemain du retrait de leurs signatures, Kamerhe et Félix ont initié des pourparlers qui viennent d’aboutir à un accord UDPS-UNC. Selon cette coalition dénommée “Cap du changement” qui a vue le jour a Nairobi, Félix Tshisekedi est candidat président de la république et obtient le soutien de l’UNC. Tandis qu’à l’échéance électorale de 2023, Vital Kamerhe est candidat et obtient le soutien de l’UDPS.

La Rédaction