Accusé d’un détournement d’une somme de 500 mille dollars américains, le ministre de la solidarité et actions humanitaires a été arrêté puis relâché 24heures après par le service de renseignement (ANR) a Kinshasa, ce 16 août 2019.

La nouvelle de sa libération est annoncée par le ministre Bitakwira intervenant sur les ondes de la radio Okapi. Pour lui, son collègue Bernard biando a été arrêté mais n’est pas celui qui aurait volé cet argent car n’étant qu’un coordonnateur. Il charge plutôt le comptable et le conseiller financier du cabinet du ministre, détenus au cachot dans cette affaire.

Une partie de cet argent a disparu, ça n’a pas disparu dans ses mains, ça disparu dans les mains de son comptable en complicité avec son conseiller financier et les deux sont aux arrêts à l’Anr” précise Bitakwira.

Le ministre a.i de la communication renchérit que les investigations sont en cours pour établir les responsabilités et appliquer la rigueur de la loi.

Le ministre n’a pas touché cet argent dans ses mains, le ministre ne faisait que coordonner” souligne le ministre.

Rappelons que le ministre de la solidarité et action humanitaire, Bernard Biando, a passé un jour en détention au cachot de l’Agence nationale de renseignement où il a été entendu sur ce dossier.

Ces fonds étaient destinés à assister la population de Minembwe en province du Sud-Kivu où plusieurs familles victimes des conflits intercomunautaires traversent un calvaire à cause de combats meurtriers qui s’y déroulent.

A. Paulin