l’honorable MUFUNZA BAYENGO Ghislain demande au président de la République de faire appel à d’autres forces régionales et sous régionales pour appuyer les forces nationales à mettre fin à cette insécurité.

 

Au cours d’une matinée avec les journalistes de Goma ce jeudi 8 août 2019, l’ancien maire de la ville de Béni dénonce le ressent massacre survenue à Kitura, au tour de Mbau (17 km de Béni ville), la soirée du mercredi où 7 personnes ont été tuées et plusieurs biens emportés par les assaillants.

Celui-ci dit qualifie ces massacres de génocide et solliciter la bonne volonté du président de la République pour pacifier La région de Beni comme il l’avait promis lors de la campagne électorale et lors de son ressent passage à Beni.

 

Que le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo fasse appel aux forces de pays voisins, notamment l’Angola, le Rwanda, l’Ouganda, pour se joindre aux FARDC afin d’éradiquer et de maîtriser totalement l’insécurité dans la région dévastée pendant 5 ans...” a martelé l’élu de la ville de Béni.

 

Avec ce nouveau massacre attribué aux rebelles ADF, la situation est restée tendue toute la journée de ce jeudi, la population en colère est descendue dans les rues pour dénoncer cet énième cas de tuerie.

Notons que cette nouvelle attaque intervient quelques heures après la marche organisée la journée de mercredi par les différentes structures de la société civile de Béni, pour exiger le départ de la MONUSCO et demander au président de la République Démocratique du Congo de respecter ses promesses de campagne.

 

PAULIN AGANZE