ACTUALITÉSECURITÉ

Beni : La société civile demande au gouvernement d’accélérer le processus de démobilisation

Le président de la société civile du groupement Baswagha-Madikwe, Justin Kavalami, a appelé ce mardi 10 août les jeunes du territoire de Beni au Nord-Kivu, à ne pas se faire enrôler dans les groupes armés, mais de plutôt s’engager dans l’armée régulière s’ils veulent faire le métier des armes.

« Nous voulons décourager tous ces jeunes qui peuvent avoir ces esprits faibles de se rallier derrière ces groupes (armés). S’ils ont besoin de manier une arme, qu’ils passent à un recrutement pour qu’ils puissent servir la nation sous le drapeau national « , a déclaré Justin Kavalami.

Il dénonce les groupes armés qui continuent à tracasser la population dans cette région, notamment la milice UPLC :

« Leur présence a comme impact négatif surtout que, quand ils disent qu’ils se sont déjà rendus au gouvernement mais il y a quelquefois nous assistons aux jugements qui sont parallèles, parce qu’il y a des fois où il y a un dossier dans la communauté mais vous allez trouver que les gens qui vont faire l’enquête ce sont les agents de l’ordre loyaliste mais après eux, viendront aussi ces éléments de UPLC pour aussi imposer leurs enquêtes « .

Selon lui,  » la population du groupement Baswagha-Madikwe est vraiment exposée à ce risque de protection, surtout les leaders locaux, quand (ils font) des dénonciations des tracasseries qui sont commises par ces groupes miliciens « .

Par ailleurs, le président de la société civile demande au gouvernement d’accélérer le processus de démobilisation de leurs combattants.

Crispin kakule

Show More

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button
Close
Close