Les jeunes du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) du Sud-Kivu appellent à un sit-in, ce jeudi 18 avril, devant le bureau de la société de télécommunication Orange dans la ville de Bukavu dans l’Est de la République démocratique du Congo. Par cette action citoyenne, les consommateurs des services offerts par cette entreprise commerciale exigent la réduction du coût lié à l’achat des cartes, à la consommation sur la communication vocale, sur les mails, l’utilisation de l’internet ainsi que les transactions monétaires.

Pour eux, acheter une carte de 50 unités à 1000 FC, 50 mégabytes à 600FC est une pire escroquerie organisée de bonne foi par les opérateurs économiques de télécommunication.

« Nous l’avons annoncé et voilà, nous agissons. Ils nous ont tant rançonnés, ils nous ont tant pillés, c’en est trop! Il n’est pas normal qu’ils [opérateurs économiques de télécommunication, Ndlr] nous surtaxent jusqu’à ce point pour ces services, non et non. Mobilisons-nous encore comme un seul homme, soyons nombreux devant le bureau d’Orange ce jeudi », a expliqué un militant de la LUCHA interrogé par le journal Kivuavenir.com

Ces jeunes exigent également l’amélioration de la qualité des services offerts par cette société tant pour les appels que pour la connexion internet.

Cette action intervient quelques jours après un sit-in organisé à la société Airtel pour la même cause. Ces consommateurs, notons-le, sont plus que déterminés à en découdre avec ce système qu’ils qualifient « d’escroquerie de télécommunication » si rien n’est fait.

La Rédaction