Incroyable mais vrai ! Le peuple congolais est en train d’écrire son histoire sur une ligne droite pourtant courbée depuis des décennies. En effet, la population de Bukavu a désavoué publiquement son ancien gouverneur de la province, Me Claude Nyamugabo, ce lundi 07 octobre lors de l’accueil du Président de la République, à la Place de l’indépendance.

Alors que le Directeur de cabinet du Chef de l’État présentait toutes les hautes personnalités publiques, le nom de l’actuel ministre de l’agriculture, Me Claude Nyamugabo, n’est pas passé dans les oreilles de la population comme on pouvait s’y attendre. Incapable de l’entendre s’adresser à ses “administrés” ceux-ci, à la grande surprise de leurs hôtes, se sont mis à crier “mwizi, mwizi, mwizi” signifiant “voleur” jusqu’à en faire une chanson.

Pour plus de spectateurs, cette attitude devrait servir de leçon pour les actuels dirigeants de la province et de toute la République.

C’est ridicule pour un homme d’État d’être hué par la population qu’il vient de gouverner il n’y a pas longtemps. Le peuple n’a enregistré aucun progrès lors de son règne […] Et aujourd’hui, lui-même a compris à quel prix vaut sa gouvernance. Nous sommes très contents que le peuple l’ait exprimé en présence de toutes les autorités pour s’en servir de leçon. Nous voulons des dirigeants charismatiques, francs et soucieux du bien-être commun”, s’est exprimé un acteur de la société civile et défenseur de droits humains interrogé par Kivuavenir.com.

Pour lui, l’ancien gouverneur devrait démissionner de son poste de ministre de l’agriculture et tenter de renouer sa confiance avec le peuple.

“... Au Congo, la culture de démission n’existe pas malheureusement. Sinon, Nyamugabo devrait démissionner au vu de ce désaveux et cette humiliation de la population devant le Chef de l’État. […] C’est cela que nous encourageons pour arriver à gouverner autrement”, a-t-il ajouté.

Élu député en décembre dernier, Claude Nyamugabo a été remplacé par le gouverneur Théo Ngwabidje actuellement à la tête de l’exécutif du Sud-Kivu. Il est parmi la délégation venue accompagner le Chef de l’État aux cérémonies d’inauguration d’un centre de recherches agronomiques à l’IITA à Bukavu.

La Rédaction