Allant du  11 au 17 août, La situation sécuritaire au Quartier  nkafu est restée dominée par une insécurité grandissante où un policier du souciat de karhale a procédé aux tirés à balles réelles aux personnes en date du 14 août lors d’une résistance du transfert d’un détenu ce qui a fait un bilan de 3 personnes blessées.

Selon le rapport de la société civile Noyau de Nkafu Au souciat  beach Muhanzi, une  évasion des détenus a été signalée la nuit du samedi 17 Août aux environs de 23 heures, il s agit de 3 Grands bandits qui ont profiter de l’état de délabrement très avancé du container abritant le bureau du sous commissariat Beach Muhanzi.

D’autres cas de petits bandits sont signalés partout dans les avenues cibera,majengo,hôpital général, occasionant ainsi la peur au sein des habitants qui fréquentent ce tronçon pendant les heures tardives.

Cette structure citoyenne lance un appel aux autorités(provinciales et urbaines), compétentes politico administratives,policières et d’autres couches de la population de trouver une solution immédiate pour améliorer les conditions de travail de policiers du souciat beach Muhanzi et les conditions carcérales détenus.

Julien namegabe, président de la société civile de nkafu demande à la population de demeurer toujours vigilante et de  dénoncer les malfrats auprès de la police en ntensifiant la collaboration avec tous les services de sécurité.

 

Freddy RUVUNANGIZA