L’archidiocèse de Bukavu décrète, ce lundi 02 décembre, une journée de deuil, de prière et de compassion avec les victimes de massacres et autres violences inhumaines de l’Est de la République démocratique du Congo.

Dans un communiqué de presse, les Évêques appellent les fidèles à la communion dans la non violence et les autorités nationales et internationales à privilégier la paix en République démocratique du Congo.

Ci-dessous le communiqué

Nous, Archevêque et Evêques membres de l’Assemblée Episcopale Provinciale de Bukavu (ASSEpB),
réunis à Bukavu, du 24 au 30 novembre2019 en Assemblée extraordinaire, avons rapidement passé en revue la situation sécuritaire de nos six Diocèses. Nous nous sommes penchés particulièrement sur les violences qui sévissent de manière toujours plus aigûe et plus terrifiante dans les territoires de Béni et
Lubero, au Nord Kivu ainsi que dans les territoires de Fizi, Uvira, Mwenga et Kalehe, en province du Sud-Kivu.

Nous déplorons la persistance de l’insécurité perverse qui cause des souffrances innommables de nos populations; nous leur exprimons toute notre compassion pour les victimes de ces violences inhumaines, nous demandons aux fidèles chrétiens à poser des gestes concrets de solidarité et de
communion fraternelle dans la non violence.

Nous exhortons les autorités nationales, régionales et internationales à s’impliquer davantage pour la sauvegarde de la paix, de l’unité nationale et de lintégrité territoriale de la RD Congo. Que ces hautes instances veillent à soulager les souffrances des communautés tant éprouvées.

En signe de communion et de solidarité, pour ce qui est de notre Assemblée Episcopale provinciale,
nous avons décrété dans nos six Diocèses, la Journée du 2 Décembre 2019, journée de deuil, de prière et de communion avec nos frères et sæurs éprouvés. Ce jour de deuil et de prière sera chômé dans tous nos services ecclésiaux et sociaux, services médicaux exclus, mais comprises les écoles, les séminaires,
les instituts supérieurs et les universités dépendant de l’Eglise catholique dans nos six diocèses.

Que le Seigneur bénisse et protège notre Province ecclésiastique en particulier et la République
Démocratique du Congo en général, ses fils et ses filles ainsi que tous ses habitants et qdil nous garde tous unis, en son Fils Jésus. Que par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, le sang versé des 6.000.000 de Congolais, celui des victimes d’hier et d’aujourdhui, joint à celui de nos Bienheureux martyrs, nous obtienne la paix et la fraternité en Jésus Christ, Notre Seigneur.

Fait à Bukavu, le 30 Novembre 2019

Pour les Evêques membres de l’ASSEPB,

Mgr François-Xavier Maroyi

Archevêque métropolitain de Bukavu et Président de l’ASSEPB.