La justice congolaise ouvre les audiences en procédure de flagrance dans le dossier opposant les victimes des assassinats du lundi 03 décembre courant, au marché Bondeko situé dans l’avenue michombero au quartier Nkafu en commune de Kadutu.

C’est au lendemain du dépôt d’une plainte par les familles des victimes à l’auditorat militaire que la justice vient de répondre à la demande.

Déjà, le Tribunal militaire garnison de Bukavu est sur place pour cette conduire l’audience qui vont se dérouler sur le lieu du crime.

Pour rappel, un policier en état d’ivresse a tiré à bout portant sur les vendeurs en pleine journée, causant mort d’une personne et des blessés.

Anne Marie K