Où vont les deux cent mille francs congolais que la commune de Bagira vire chaque semaine dans le compte de la Fondation AGAPE via la Coopec Bagira ? Cest, en tout cas, la question que se posent plusieurs habitants de cette commune urbaine de la ville de Bukavu.

Ce dossier a été au cur dune manifestation, ce lundi 02 décembre, des membres de la société civile sous-noyau de Lumumba et Nyakavogo devant la maison communale pour exiger des éclaircissements aux dirigeants de cette institution étatique sur ce virement bancaire.

Dans la cour de la commune, les manifestants ont brillé des pneus brandissant un calicot sur lequel on pouvait lire « nous demandons aux autorités provinciales de faire un audit pour palier à ce problème de me gestion des fonds de la commune ».

Une réunion a été tenue à linstant même pour tenter de trouver une solution aux revendications de la population à laquelle ont participé le bourgmestre ad intérim, Labane Kongakonga, le Gérant de la Coopec Bagira et les membres de la société civile.

Lautorité communale a dit ne pas faire connaissance approfondie de ce contrat signé par lancien bourgmestre, Antoine BISIWEKA, mais sachant le retrait de cet argent par semaine. Il affirme avoir payé déjà 6000$ depuis quil dirige la Commune sur un montant total de 11 000$ qui devraient être payés à la fondation AGAPE pour la réhabilitation du marché Nkunda et le marché central dans le quartier Nyakavogo ainsi que le bureau de Kasha.

Une décision a été ressortie au terme de cette rencontre. Il sagit de suspendre le virement de cette somme et mettre en place une commission constituée de toutes les parties prenantes pour faire le suivi de cet argent ainsi que descendre sur terrain pour évaluer les travaux déjà effectués par AGAPE.
Signalons que la fondation AGAPE na pas était représentée à cette réunion.

Divin Cirimwami