Les manifestations se poursuivent au sein des partis politiques membres du Cap pour le changement (CACH) dans la ville de Bukavu. Ce matin 28 mai, des militants envahissent encore une fois la rue pour exiger le partage équitable des portefeuilles ministériels.

En effet, la route principale est barricadée au niveau de la Place Mulamba non loin de la permanence de la fédération de l’Union pour la nation congolaise située au quartier Nyalukemba dans la commune d’Ibanda. Du feu allumé, des pneus brulés, des sifflets,… la tension est loin d’être maitrisée.

La circulation est perturbée à tel enseigne que les passagers qui prennent les véhicules de transport en commun ont du mal à atteindre la destination.

Pour rappel, les militants du CACH s’insurgent contre la répartition « inégale » des postes ministériels confiant 80% au Front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila et 20% au Cap pour le changement (CACH), la plateforme du Président de la République ; Félix Tshisekedi.

Depuis hier lundi, les manifestants ont promis d’intensifier leurs actions jusqu’à obtenir gain de cause. Y parviendront-ils au moyen des manifestions quoique pacifiques ? Wait and see !

 

La Rédaction