La circulation a été perturbée l’avant-midi de ce jeudi 16 mai au rondpoint de Sozam, sur le tronçon routier de l’ISTM vers le Lycée Wima dans la commune de Kadutu. Seuls les piétons avaient accès à la chaussée. Et pour cause, les étudiants de l’ISTM, UCB, ISR et UOB ont barricadé la route pour protester contre le changement, par la SNEL, du programme de fourniture en électricité. Ils fustigent « la mauvaise volonté de la SNEL qui a évoqué un faux motif de panne » pour leur priver du courant électrique pendant les journées. Toutefois, un compromis vient d’être trouvé entre les manifestants et la direction provinciale de la Société nationale d’électricité, SNEL.

D’après les manifestants, la panne avancée comme motif pour justifier la coupure du courant dans ces institutions n’était que mensonge.

« Nous avons été informés par les autorités de la SNEL que suite à une panne au niveau de leurs installations, nous aurons le courant seulement la nuit pendant 5 jours. Mais lorsque nous avons marché, ils ont envoyé le courant. Nous avons alors constaté que leur motif de panne n’était pas vrai, ils ont changé l’horaire du  courant par mauvaise volonté. C’est ainsi que nous avons barricadé la route pour exiger que le programme ordinaire soit rétabli. Rien que ça », s’est indigné un manifestant rencontré sur place.

L’horaire ordinaire de fourniture de courant électrique dans ces campus  de 05h00’ à 8h00’ le matin, de 10h00’ à 15h30’ pendant la journée,  et de 18h30’ à 01h00’ pendant la nuit. Pour les étudiants de ces 4 institutions, perturber cet horaire, c’est perturber le mode de vie des étudiants dont les activités entières dépendent.

« Nous donner du courant seulement la nuit c’est vraiment arrêter la vie dans nos campus et perturber les activités académiques. Sans courant ne pouvons pas étudier la journée ou faire nos travaux pratiques, le prix d’impression et de photocopie sera revu à la hausse, et sans courant nous ne pouvons pas préparer la nourriture. C’est le courant qui nous fait vivre, et ils le savent bien puisqu’ils ont été étudiants comme nous », font savoir les manifestants.

La situation a été calmée et la circulation rétablie  dans les après-midi par l’arrivée du Maire de la ville sur place et du Directeur de la SNEL. Ces deux autorités ont organisé une rencontre avec les étudiants dans la salle polyvalente de l’UCB  à Karhale. Ils ont signé ensemble avec les représentants des 4 universités un acte d’engagement sur le programme de fourniture en électricité. Selon ce programme, le courant électrique sera fourni aux étudiants à partir de ce lundi 20 mai 2019 de 10h00’ à 15h30’ pendant la journée et de 18h30’ à 00h.

Alfred Mukengere