La Commission électorale nationale indépendante (CENI) rejette les allégations diffusées dans certains médias et réseaux sociaux de Bukavu sur un probable ramassage de six sacs pleins des bulletins cochés sur lesquels les candidats de la plateforme électorale CACH ont été votés, dimanche 30 décembre 2018. Selon les informations reçues, ces bulletins sont des centres électoraux du collège Alfajiri et EP Elo Nyamugo dans la ville de Bukavu qui auraient été ramassés à Walungu deux jours après la tenue des élections présidentielle, législatives nationale et provinciale en RDCongo.

Dans une conférence de presse organisé ce jeudi 03 janvier, le Secrétaire exécutif provincial de la CENI affirme avoir reçu ces informations mais dont la réalité est toute autre. En effet, la CENI a invité le bourgmestre de la commune d’Ibanda et le chef de quartier Nyalukemba pour expliquer comme des témoins oculaires le fait qui, jusque-là, embarrasse plus d’un congolais.

« La nouvelle nous est parvenue que l’on avait ramassé le matériel de la CENI émanant de notre entité. Aussitôt signalé, nous nous sommes mis dans les investigations. Il est exact que ce sac émanait du collège Alfajiri. Nous avons eu des traces que lorsque le camion de la CENI venait du collège pour l’institut Mushere, il y a un sac qui est tombé. Le chef du quartier Nyalukemba était sur une moto et est vite allé signalé le policier qui conduisait le camion qu’il y a un sac qui est tombé et qu’il faudrait le récupérer. Dans un laps de temps, le chef a été renseigné qu’il y a un bus HIACE qui a ramassé le sac croyant que c’est de l’argent et a pris le large », a confié devant la presse, le bourgmestre de la commune d’Ibanda, Evariste Ntayitunda rassurant que le chef de quartier n’a pas réussi à rattraper le bus puisqu’ignorant la direction suivie par ledit bus.

A l’en croire, cela s’est passé dans la soirée vers 19 heures et il n’y avait qu’un seul sac contrairement à ce qui a été raconté.

Présent à la conférence, le chef de quartier Nyalukemba, Déo Kurasa, confirme le fait et rassure avoir suivi la route de Nguba jusqu’au niveau de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de Bukavu pour retrouver le bus sans succès.

Il sied de noter que la journée de mercredi 02 janvier 2019, l’Union pour la nation congolaise a déposé à la CENI un sac des bulletins votés ramassé, selon les sources de l’UNC, au bord de la route n°2 en territoire de Walungu. Notre source renseigne que des rumeurs persistent sur d’autres bulletins ramassés dans les mêmes circonstances dans ce coin de la province du Sud-Kivu.

Dans son speech, le Secrétaire exécutif provincial de la CENI du Sud-Kivu, Gaudens Maheshe, appelle la population à s’adresser à la CENI pour toute information relative au processus électoral. Pour tout matériel électoral intercepté ou ramassé, il appelle les habitants à contacter la CENI au lieu de propager des messages qui sèment la confusion.

« On est en train de se fatiguer et se tromper aussi parce que la machine à voter retient toutes les informations. […] A toute la population, quiconque trouve une trace d’un matériel de la commission électorale qu’il vienne en parler à la commission électorale nationale indépendante. Les portes sont ouvertes. Il ne faudrait pas qu’on donne une brèche au malfaiteur », a souligné Gaudens Maheshe appelant également à la patience pendant que la CENI est à pied d’œuvre pour la compilation des résultats des centres de vote.

 

Anne-Marie Kube.