Les réactions au sein de l’opinion congolaise vont dans tous les sens après l’élection des membres du bureau définitif du Sénat, samedi 27 juillet. Pour la Nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI) de la République démocratique du Congo, c’est un regret au regard du combat mené pour décrocher la première alternance politique du pays.

« Nous prenons acte de l’élection de Tambwe Mwamba comme président du bureau définitif du sénat rdc. Nous ratons l’alternance pour laquelle nous nous sommes battus », publie la Ndsci.

Cette structure citoyenne félicite les acteurs politiques qui ont compris qu’il est temps de militer pour le changement en vue de libérer la nation.

« Néanmoins, les caciques du FCC commencent à briser le mythe d’invincibilité de Joseph Kabila. ATM (Alexis T. Mwamba) ayant gagné avec 65 voix alors qu’hier Joseph Kabila a reçu 75 de ses sénateurs à Kingakati. Lukwebo et ces braves sénateurs qui n’ont pas écouté le chant de la sirène sont à féliciter », souligne-t-il.

Pour rappel, l’élection des membres devant constituer désormais le bureau définitif du sénat congolais a eu lieu samedi 27 juillet.

Au total, 108 sénateurs ont voté.

–  Président: Thambwe Mwamba
– Premier Vice-président : Samy Badibanga
– 2e Vice-président : John Ntibasima
– Rapporteur : Kahumba Lufunda
– Rapporteur Adjoint : Sonia Kamitatu
– Questeur : Erick Rubuye
– Questeur Adjoint : Lelo Nzazi

Notons que le Président, le 2e Vice-président, le Rapporteur et le Questeur ont été élus sur la liste du FCC. Le 1e Vice-président et le Questeur adjoint élus comme indépendants alors que la Rapporteur adjointe est de l’opposition Lamuka.

Kivuavenir.com