L’élection des membres du bureau définitif du Sénat en République démocratique du Congo s’approche de plus en plus. La campagne électorale auprès des sénateurs s’est clôturée cette nuit et, conformément au calendrier électoral, le scrutin se tient ce samedi 27 juillet au Palais du Peuple à Kinshasa.

En effet, deux grandes familles politiques sont en lice pour arracher le perchoir de la Chambre haute du Parlement. C’est, en l’occurrence, le Front commun pour le Congo (FCC) soutenant le candidat Alexis Thambwe Mwamba et l’Alliance des forces démocratiques du Congo et ses alliés (AFDC-A) qui soutiennent le candidat Bahati Lukwebo Modeste.

Au départ, 18 candidats étaient inscrits. Le sénateur Erick Makangu, un des trois candidats à la présidence du bureau s’est désisté « en faveur du candidat FCC » s’il faut en croire les partisans d’Alexis Thambwe.

Parmi les candidats vice-présidents, on note Evariste Boshab, aussi du FCC. Deux candidats de l’opposition Lamuka sont également retenus.

Ces deux candidats poids lourds, Modeste Lukwebo et Thambwe Mwamba accusés de mauvaise gestion sous le régime Kabila conduisant à des sanctions internationales de ces proches dont Alexis Thambwe sur la liste, espèrent néanmoins gagner le perchoir du Sénat.

A l’instar de tout le peuple congolais qui aspirent au changement, ils appellent les sénateurs à la prise de conscience pour voter utile.

Kivuavenir.com