L’élection du Président Félix Tshisekedi aura attiré certains congolais de la Diaspora et ses proches à Kinshasa. Ils seraient venus le weekend dernier, non pour féliciter le peuple congolais d’avoir réécrit l’histoire de la RDC, mais solliciter des postes au sein de la nouvelle administration congolaise. Certains, sans résidences ont eu du pain sur la planche, affirme le confrère Georges Ilunga citant le communiqué du Secrétaire général adjoint de l’UDPS.

« Pour les personnes non officiellement invitées et dont les factures ne sont pas encore payées, l’UDPS fait savoir à ces institutions que ces factures ne seront pas prises en charge par le trésor public. Et par conséquent, elles devront être adressées directement aux personnes ayant bénéficiées de cet hébergement », a écrit Dr Etienne Longondo s’adressant ainsi aux aubergistes.

D’après le confrère, le Président s’est montré très retissant au cours d’un entretien avec la Diaspora. Pour lui, l’accès au travail des Congolais vivant au pays est sa priorité.

« Je sais que la plupart de vous avez de l’emploi en Europe et ailleurs. Je souhaiterai, pour l’instant, que vous laissiez le peu des postes qui peuvent être là aux Congolais qui sont au pays », a répliqué Félix Tshisekedi.

Pour le Président de la République, les Congolais vivant à l’étranger devraient apporter des projets et solliciter l’appui du gouvernement.

« Ce n’est pas que je vous néglige, mais je vous le demande pour l’instant de m’apporter des projets bancables que le gouvernement peut soutenir. Et là je vous promets tout mon soutien », leur a proposé.

Notons que la plupart des Congolais vivant au pays sont chômeurs à plus de 84% selon les statistiques de 2017.

Anne-Marie Kube