La région des Grands Lacs est réputée comme une entité géopolitique à conflits qui a marqué, dès le début des années 90, un ensemble de pays voisins situés entre l’Afrique Centrale et l’Afrique de l’Est. La prolifération des guerres des rébellions a fini par créer des interconnexions entre les différents conflits nationaux pour donner naissance à des conflits régionaux. En dépit de ce constat, il est intéressant de voir comment dans cette région le besoin et le désir de paix sont tellement vivaces que les populations, loin de baisser les bras, sont prêtes à braver des dangers pour initier la paix. C’est à ce titre que le Festival Amani apporte sa pierre à l’édifice pour la promotion de la paix via des spectacles culturels organisés chaque année depuis 2014.

Cette année, du vendredi 15 au dimanche 17 février 2019, au collège Mwanga, dans la ville de Goma en province du Nord-Kivu, plusieurs festivaliers y seront reçus pour une découverte et une rencontre culturelle entre le peuple de la région des Grands Lacs.

L’objectif étant de redorer l’image de la ville, de l’Est de la RDC et de la région des Grands Lacs de manière générale. Les jeunes entendent exprimer également leur volonté de reconstruire l’avenir de la Région à travers leurs talents.

Au-delà des problèmes liés aux conflits de guerre, le festival Amani offre un espace de fête où les peuples de la région peuvent se rencontrer, penser et s’engager pour un avenir commun.

Pour cette 6ième Édition, le Festival Amani entend recevoir plus de 30 000 festivaliers. Des artistes talentueux provenant des pays des Grands Lacs, avec comme icônes phares Fally Ipupa et Youssoupha, tous de la RDC y sont conviés.

Ci-après, les artistes confirmés pour le Festival de février 2019.

Annick Michael, Azania Band, Baloji, BCUC, Brado-Chant, Crosby, Fally Ipupa, Gaël Faye, John Wing, Joly Malanga, Knowless, Lifesong, Ruth Tafébé, Yvan Buravan, Lady Jaydee, Nkento Bakaji, T-saint Arrow, Grand Mike Jazz, Infrapa, Mortel comba, Nafsi Power et Youssoupha.

Pour y accéder, il suffit de payer 1$ par jour.

En somme, il sied de rappeler que le festival Amani a débuté en 2014. A la première édition avec 25000 festivaliers, 29000 festivaliers à la deuxième, 33000 festivaliers à la troisième, 34000 festivaliers à la quatrième et 35000 festivaliers à la cinquième édition de 2019.

Elie Bigaba