Le véhicule anti-incendie de la mairie de Goma acheté par le gouvernement provincial afin de faire face aux problèmes d’incendie qui se déclarent de manière récurrente dans cette ville était disparu de la ville pendant quelques mois se trouve finalement dans l’enceinte de la mairie.

La disparition de ce véhicule, le mois dernier a été la cause même d’une mésentente entre la coordination provinciale de protection civile et l’autel de ville qui assurent  la gestion du camion. La mairie qui accusait la coordination provinciale de protection civile d’être derrière cette disparition, pendant que la coordination provinciale de protection civile pensait que c’est plutôt la mairie qui devrait fournir d’amples explications à ce sujet.

Des révélations assez graves ont laissé entendre que ce camion appartenant à la ville et qui servait d’une utilité publique, dans une ville qui compte plusieurs maisons en planche et exposées aux incendies, aurait était vendu par l’ancien vice gouverneur de province au près d’un particulier à 800$, pendant qu’il assumait l’intérim à la tête de la province. Mais, des sources proches de l’équipe qui s’était chargée de l’achat de cet engin indique que le camion était acheté sous le coup de 22 000$.

Sous pression, celui qui l’aurait acheté a enfin décidé de remettre, au matin de bonheur, le camion à la mairie sans tambour battant ni trompette et sans que personne ne sache comment cela s’etait il passé.

Nous étions tous surpris de trouver le véhicule déjà garé devant la porte de la mairie…”  témoigne un conseiller urbain.

Celui qui aurait acheté le véhicule n’a demandé à l’autel de ville, ni un sou en terme de remboursement de ses 800$. Le véhicule se trouve maintenant dans l’enceinte de la mairie.

Depuis que ce véhicule s’était volatilisé à destination inconue, la ville de Goma avait enregistré plusieurs cas d’incendies sans qu’il y ait aucune intervention. Situation que la société civile avait décrier, en demandant que justice soit faite pour celui qui aurait une idée sur la destination du camion.

 

Kivuavenir.com