Selon le Député National Hubert FURUGUTA, élu de la ville de Goma, le changement ne peut être possible en RDC que quand le peuple est capable de se lever pour reclamer ses droits.

Il n’y aura jamais de changement dans ce pays tant que le peuple ne sera pas prêt à se sacrifier pour son bien“, c’est en tout cas ce qu’a dit Hubert Furuguta, à la population de la ville Goma venue l’écouter dans un meeting populaire dit “des vérités  tenu à Goma Dimanche 19 Janvier 2020, cet élu de Goma insiste sur son idée selon laquelle le changement ne peut se produire dans le pays que si la population l’impose en dénonçant tout ce qui marche dans l’anormal.

Selon lui, le changement voulu npar le chef de l’Etat est bloqué par certaines gens actives dans la coalition au pouvoir FCC-CACH.

Les générations futures dépendront des actions acuellement posées, estime-t-il, tout en ajoutant que “la République Démocratique du Congo est un pays grand et riche, mais dont le développement est freiné par une frange d’individus“.

pour ce parlementaire, il lui conviendra mieux de rester opposant aussi longtemps qu’un changement positif ne se sera reproduit au pays, tout en restant dans son propre parti politique, l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), parti membre du CACH, cher à Vital Kamerhe.

Au cours du “Meeting des Vérités“, ce député n’a pas manqué d’antonner un chant interpellant le peuple de prendre conscience de son pouvoir d’imposer le changement au Congo, car, chantait-on, “Le Congo est nôtre

Signalons qu’après ce deuxième meeting organisé dans la ville, un autre est prévu dans les jours prochains pour continuer à prêcher la vérité à la population de la ville de Goma.

 

Par ISSA Félix, dépuis Goma.

Lire Aussi

 

L’honorable Hubert Furuguta ne veut pas faire route avec ceux là qui continuent à ruiner le pays