Le Collectif Amka congo rappelle la cour constitutionnelle, ainsi que les cour d’appels en province des differentes irregularités observées  lors des élections du 30 Décembre 2018 denier.

Selon Amka ces élections étaient émaillées des plusieurs irrégularités.

Cette srtucture pro-democratie reutere son indignation contre ces arrets de la cour constitutionnelle ainsi que des cour en province sur l’invalidation de certains députés en province en faveur dit elle des “soit disant vainqeurs”

“Le peuple congolais avait accepté les résultats des élections du 30 décembre dernier, pas parce qu’il était satisfait des résultats, mais seulement parce que il voulait l’alternance et voir le pays dans la stabilité, le peuple n’acceptera pas ce sabotage que les cour sont entrain de faire, nous voulons la paix et voilà pour quoi on avait accepté les résultats des élections du 30 décembre” indique Jacques SINZAHERA, activiste du Mouvement citoyen Amka congo.

Amka congo souhaite voir la cour constitutionnelle proceder en clair au recomptage des voix et reconnait néamoins que celles les élections de BENI et BUTEMBO ont reflété la vérité des urnes et la volonté du peuple congolais.

“Nous voulons la Paix, rien que la paix” ajoute SINZAHERA.

Freddy RUVUNANGIZA

_