Des étudiants de l’Institut Supérieur des Techniques d’application (ISTA) exigent l’ouverture d’une enquête immédiate, ceci après l’attaque du cortège pendant les funérailles de leur collègue Fabrice Kubuya à Munigi dans la chefferie de Bukumu territoire de Nyiragongo.

C’est ce que font savoir ces étudiants dans une déclaration lu au centre de presse de (UNPC/Nord-Kivu) ce Lundi 20 Janvier 2020.

Dans cette déclaration, ces étudiants fustigent ce qu’ils qualifient de “mauvaise interprétation ” à leur égard parapport à l’attaque dont ils ont subi de la part de la population du territoire de Nyiragongo.

” En effet, ce jeudi janvier 2020, Nous avons été attaqué par la population de Munigi en complicité avec sa police , dans la chefferie de Bukumu en territoire de Nyiragongo province du Nord-Kivu, lorsque nous allions enterrer  notre camarade Kubuya Bahati Birindwa qui avait été atrocement assassiné alors qu’il était au service de gardiennage de nuit dans la ville de Goma. Arrivé dans cette chefferie pour l’enterrement , nous avons vu des gens au bord de la route avec des pierres quand on voulait s’abriter au bureau de la chefferie où on a été chassé par la police et nous sommes rentrés” Indiquent-ils dans leurs déclaration.

Ces derniers se disent aussi être étonné du comportement manifesté par les forces de l’ordre à leur égard qui ont assisté aux ” Actes inciviques” de la part des papa, mamans et jeunes de cette contrée qui leurs ont barricadés la route à leurs retour de l’enterrement de leur collègue tué.

Ils accusent en même temps la population du groupement de Munigi d’être à la base de plusieurs incidents entre autres la mort de deux personnes et plusieurs autres dégâts matériels.

Ces étudiants appellent en même temps les autorités compétentes à prendre leurs responsabilités en mains pour réparer les domages causés et promettent de saisir la justice si du moins rien n’est fait dans un délai d’une semaine.

Ils se disent aussi détenir toutes les témoignages possible qui attestent que l’objectif de ces derniers consistait à nuire à l’intégrité physique de ces étudiants.

Pour rappel un étudiant de l’ISTA avait été assassiné dans la ville de Goma pendant qu’il exerçait un service de gardiennage dans la ville de Goma.

           Issa Félix.