Dans une lettre adressée au comité directeur de l’unpc au niveau nationale et dont une copie a été réservée aux différentes autorités politico -administratives et militaires du nord-kivu , Ces journalistes de Goma rejettent en bloc ce qu’ils qualifient de “tract” que le comité sortant de l’Union nationale de la presse du Congo(UNPC) section du nord-kivu a pris pour décision pourtant ne remplissant pas tous les critères administratifs conformément aux textes légaux qui régissent cette corporation.

Ces chevaliers de la plume et du micro dénoncent les propos irresponsables tenus dans ce “tract” faisant croire aux gens que les personnes citées sont des pseudo-journalistes , alors que la même comission les invite dans différentes réunions et possèdent des cartes de l’unpc.
“Ce qualificatif constitue une imputation dommageable , accusation gratuite et atteinte à l’intégrité physique , aussi une diffamation” déclare ces journalistes.
Ils soutiennent également que différents maux caractérisent cette structures notamment l’incompetence, le tribalisme et la discrimination qui sont aujourd’hui les maux qui caractérisent le comité Rosalie Zawadi constitué à nonante-neuf virgule neuf pour cent des personnes d’une même communauté .
A en croire cette source , la megestion et le détournement de l’argent mis a leur disposition par certains partenaires sont monnaie courante au sein de ce comité sortant.
Pour rappel , le comité provincial de l’unpc section du nord-kivu a adressé une lettre au comité directeur de cette corporation basée a Kinshasa qualifiant certains chevaliers de la plume et du micro de Goma des pseudo-journalistes . Cette structure les accuse également d’incitation à la haine,séquestration des certains partenaires , bref une mauvaise conduite dans l’exercice de leur fonction.

JUVENAL MURHULA