Le peuple congolais a célébré, ce samedi 01 février 2020 le troisième anniversaire de la mort d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba. Reconnu pour son combat dans l’avènement d’un Etat de droits en République démocratique du Congo, l’opposant historique ne sera jamais oublié parmi les héros du pays de Lumumba. Pour l’immortaliser, la DPRDC appelle le gouvernement à décréter, désormais, la date du 1er février, fériée sur toute létendue de la République.

Dans la déposition lue par le rapporteur Gode Kayembe, la DPRDC demande au gouvernement de mettre en place une commission d’étude devant réfléchir sur les valeurs qu’incarnait le feu Etienne Tshisekedi et son message transmis à la jeunesse congolaise.

La DPRDC indique que, trois ans après sa disparition, le feu Dr Etienne Tshisekedi était et reste toujours un modèle incontestable d’abnégation du patriotisme, non seulement pour la jeunesse mais également pour le peuple congolais.

Cette structure de la société civile souligne, par ailleurs, que bien que déclaré officiellement “Héros national” au regard de l’engagement et la détermination qu’il a fait montre pour la démocratie en République Démocratique du Congo, l’histoire du parcours d’Etienne Tshisekedi devrait faire l’objet d’une étude pour dégager les grandes lignes de sa vision afin de les intégrer dans le cours d’éducation civique.

Dans les jours qui viennent, espèrent certains congolais, l’État congolais pourrait réfléchir sur les possibilités dimmortaliser le combat de cette icone pleine du patriotisme et un modèle pour son peuple.

Patrick Kambale