A son arrivée à Beni dans la province du Nord-Kivu, mardi 16 avril, le Président de la République démocratique du Congo a été accueilli par la population de la ville de Beni. Scandant des chansons à son honneur, certains habitants de la ville demandaient pardon au Chef de l’Etat au regard de ce qui s’est passé lors de sa campagne électorale dans cette partie du Nord-Kivu, au lendemain du passage de Martin Fayulu, en décembre 2018.

Pour Félix Tshisekedi, il n’était pas important de s’excuser estimant qu’il ne s’agissait que d’un exercice démocratique où tout citoyen est libre d’opérer son choix sur tel ou tel autre candidat.

« Je vous demande une première chose : ce n’est pas important de me demander pardon, nous sommes en démocratie. Ce que vous avez fait est une liberté d’accepter ou de refuser un candidat qui se présente devant vous. Je ne peux pas être en colère contre vous car vous êtes mes pères, mères, frères et sœurs », a répliqué le Président Félix lors de son adresse à la population devant la mairie de Beni.

Dans son speech, il a rappelé toute la population au respect de bonnes pratiques pour se protéger contre l’épidémie d’Ebola qui a endeuillé plusieurs familles dans cette partie de l’Est de la RDC.

La Rédaction