Au lendemain de la déclaration du président de l’assemblée provinciale du Nord Kivu, l’ancien gouverneur du Nord Kivu de passage à GOMA pour BUTEMBO en provenance de Kinshasa s’est prononcé sur les allégations de Jules HAKIZUMWAMI sur sa gouvernance et sa personne.

Julien PALUKU a rappelé que depuis le 21 février il a choisi de devenir député national et a laissé la province entre les mains de son vice-gouverneur devenu gouverneur intérimaire et qui gère en toute indépendance en prenant seul des décisions.

« Tout ce que je peux répondre à mon partenaire de tout le temps, le président de l’assemblée c’est qu’il reste partenaire, souvent c’est quand on a été rassasié qu’on se sent affamé… l’enfant quand il est souvent affamé il commet l’imprudence de dire qu’il n’a jamais mangé » a dit Julien PALUKU tout en précisant que la situation de la province est ce qu’elle est, la province a été géré dans des conditions difficiles mais pour lui il faut retenir «qu’on ne jette pas la pâture ou on ne crache pas sur la main nourricière ».

L’honorable Julien PALUKU rappel la province a été conduite difficilement avec Jules HAKIZUMWAMI en 12 ans, il ne pense pas que ça soit à la fin qu’une psychologie de fin mandat puisse les affectés. Les problèmes seront toujours là, ils les ont rencontrés et ils existeront après eux. Il rappelle qu’en 2007 quand il devenait gouverneur, les gens disait que la province était dirigé par Eugène SERUFULI son prédécesseur, selon lui c’est le psychodrame du pouvoir, car aujourd’hui la province est dirigée par maitre Fellert LUTAICHIRWA à qui il a d’ailleurs présenté les civilités avant de s’envoler pour BUTEMBO.

Augustin Mosange