Le bilan des éléments CNRD/FDLR et leurs dépendants capturés par la population à Kalonge dans la soirée de mercredi 04 décembre 2019 en territoire de Kalehe s’élève déjà à 49 personnes.

Ce bilan est confirmé par le société civile locale. Delphin Birimbi, Président de cette structure citoyenne renseigne que certains éléments du groupe armé CNRD/FDLR fuyant les affrontements dans les collines de Kareta se sont retrouvés dans les villages de Kalonge où ils ont été arrêtés par les habitants. D’autres éléments CNRD/FDLR sont à débandade dans le Parc national de Kahuzi Biega (PNKB).

A l’en croire, plusieurs habitants des villages Kashesha, Karega, Mihinga, Nyatesa, Sati, Mushingi fuient leurs entités vers le centre commercial de Chifunzi et d’autres se dirigent vers Rambo, Mule, Fendula et ailleurs.

Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe demande à la Monusco à travers son Programme DDR, de se rendre urgemment sur le terrain à Kalonge pour rapatrier les personnes déjà disponibles au rapatriement. Aux services de sécurité, de continuer à multiplier les mesures sécuritaires pour la Protection des Civiles et prévenir les Violations de Droits Humains.

A population de Kalonge en particulier et de Kalehe en général de dénoncer tout cas d’insécurité pour permettre à l’armée de bien faire son travail.

Gisèle Kabika