Les affrontements ont éclaté entre les FARDC et les groupes armés opérationnels à Ziralo dans le territoire de Kalehe depuis ce matin 26 novembre 2019.

Selon les sources locales, le feu s’est ouvert aux environs de 6h du matin. Des mouvements des populations sont signalés par-ci par-là. Les populations civiles fuyant les combats cherchent asile dans différentes directions dont la plupart vers le centre Shanje.

« Les affrontements ont commencé depuis le matin entre les FARDC et le CNRD/FDLR à Rutare, Busesemana et Mudugudu en groupement de Ziralo, chefferie de Buhavu. Déjà une partie de la population est en déplacement vers Shanje, d’autres ailleurs. Plusieurs éléments CNRD sont en fuite vers Gaharawe toujours en groupement Ziralo », affirme un habitant contacté par notre rédaction.

Jusque-là, poursuit-il, « il est difficile de savoir donner la situation au clair mais nous attendons que les combats cessent pour qu’on sache la situation des populations civiles et en donner des informations précises ».

Depuis le début de l’année, la société civile dénonce des exactions des groupes armés nationaux et étrangers actifs dans les hauts et bas plateaux de Kalehe contre les populations civiles. Des tueries, des pillages, vols, viols, la circulation illégale d’armes à feu et bien d’autres violations des droits de l’homme commises par les rebelles.

D’après notre source, le gouvernement congolais doit prendre des mesures urgentes pour sécuriser les populations civiles en déplacement de Ziralo vers les zones d’accueil.

Patrick Kambale