Une fille mineure âgée de 12 ans a été violée par un élément des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), la nuit de samedi à ce dimanche 03 mars, dans la localité de Numbi en territoire de Kalehe dans la province du Sud-Kivu.

Selon nos sources, le crime s’est déroulé au environs de 20 heures locales. Le capitaine Bahati, responsable d’une position militaire basée au site minier de Mungwe à Numbi, se serait servi d’une arme à feu de son subalterne pour commettre son forfait avant de s’évader de la contrée.

La victime, appartenant à la communauté des pygmées, est âgée de 12 ans ; affirme la société civile locale. Aucune information n’est livrée, jusqu’ici, sur son état de santé.

La société civile condamne cette barbarie et appelle les autorités militaires à se saisir, le plus tôt possible, de ce cas et punir le criminel conformément à la loi.

Patrick Kambale.