La situation sécuritaire reste préoccupante dans le territoire de Kalehe. En effet, ce lundi 19 aout 2019, un corps sans vie d’un homme adulte a été retrouvé dans le village de Ramba en groupement Mubuku, chefferie de Bahavu en province du Sud-Kivu.

Selon des sources sur place, il s’agit d’un homme connu sous le nom Totobe Mushao, habitant de Ramba tombé dans une ambuscade des bandits armés non autrement identifiés et qui l’ont tué par balles dans la nuit de dimanche à ce lundi 19 aout.

Son corps a été retrouvé gisant par terre avec des traces des balles mais les circonstances de son assassinat restent inconnues.

Pour la société civile, « la situation sécuritaire est toujours inquiétante dans plusieurs endroits du Territoire de Kalehe. Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe rappelle l’opinion Nationale et internationale que le Territoire de Kalehe continue à servir de terrain d’entrainement et d’activisme des Groupes armés Étrangers dont les éléments ” CNRD/FDLR ” ainsi que des locaux tels que les Mai-Mai, Raiya-Mutomboki, Nyatura ».

Cette structure citoyenne dénonce, une fois de plus, la détention et la circulation illégale d’armes à feu dans les mains des civils complices des éléments des groupes armés.

La Société civile demande au gouvernement congolais d’entreprendre des actions diplomatiques avec les Pays de la Région pour le rapatriement rapide et sans conditions des éléments CNRD dans leur Pays natal mais aussi pour l’éradication des Groupes armés locaux à travers une démobilisation, encadrement et intégration. (…) cela permettra également de récupérer des armes détenues illégalement dans la communauté que dans les mains des belligérants.

Patrick Kambale