Le comité urbain de sécurité s’est réuni ce mercredi 06 Mars 2019 avec une couche de la population pour tabler sur la situation sécuritaire actuelle de la ville de GOMA.
Après avoir enregistré plus d’une dizaine de mort en une semaine, l’autorité urbaine accompagné de son comité urbain de sécurité a jugé bon de discuter de la situation avec la population. « Nous avons fait des investigations avec les services spécialisés on a eu à trouver que ce ne sont pas des assaillants qui viennent de loin mais se sont nos enfants qui font des forfaits dans des quartiers en connivences avec les FDLR qui sont dans le parc de VIRUNGA et d’autre groupes armées qui sont dans le MASISI mais aussi les riverains du lac KIVU qui se font passer pour des pêcheurs » a déclaré à la presse le maire de la ville de GOMA avec un ton sur de lui-même.
MUYISSA KYENSE ce ne sont pas des extraterrestres qui tombent du ciel pour venir tué, il confirme qu’il s’agit bel et bien des assassinats ciblés qui se font actuellement en ville de GOMA. Pour lui il est vrai que des armes à feu sont caché dans des habitations et qu’il faut des stratégies pour arriver à mettre fin à cette insécurité qui de plus en plus ne cesse d’endeuillé la ville de GOMA.
A.MOSANGE