Les controverses se multiplient contre les résultats provisoires annoncés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Alors que l’opposition aile Lamuka conteste l’élection de Félix Tshisekedi à la Présidentielle, cette fois, c’est toute l’opposition dans son ensemble avec la Société civile qui rejettent les résultats des législatives nationale que provinciale. Les politiques préparent des recours, les sociaux mobilisent.

Sur son compte twitter, le Président de la Société civile du Sud-Kivu, Maitre Patient Bashombe soutient la proposition des Communautés régionales notamment de la SADC et la CIRGL qui souhaitent que la CENI procède au comptage manuel des voix obtenues.

Du côté de l’opposition, la plateforme Camp de changement (CACH) a affirmé l’intention de déposer sa requête auprès des juridictions compétentes dont la Cour constitutionnelle pour les législatives nationales et à la Cour d’Appel pour les provinciales.

Il sied de noter que la loi électorale prévoit un délai de 8 jours pour le recours aux législatives et 2 jours pour la présidentielle.

Elie Bigaba