La radio communautaire Iriba Fm émettant dans la ville de Bukavu est  scellée depuis ce mercredi 28 novembre, par le parquet de grandes instances de Bukavu. La Direction de ce média communautaire dit ignorer les raisons valables du Parquet et pense à un acharnement politique.

Dans une correspondance dénonçant cette pratique qualifiée de « musèlement des médias » dans la province du Sud-Kivu, la direction invite ses auditeurs, les acteurs de la société civile et d’autres personnes à dire NON à cette façon d’agir du pouvoir judiciaire de Bukavu.

 Ci-dessous la correspondance.

 

Joseph Manegabe