Un Boeing de la compagnie aérienne Ethiopian airlines s’est écrasé avec, à son bord, 157 personnes dont 8 membres de l’équipage, dimanche 10 mars à Nairobi dans la capitale kenyane aux environs de 9 heures du matin.

D’après les autorités de la compagnie, le boeing 737 reliant Addis-Abeba, la capitale éthiopienne à Nairobi, a décollé de l’aéroport international de Bole avant de perdre le contact avec la tour de contrôle. L’appareil s’est écrasé à 62 kilomètres de Bishoftu au Sud de la capitale éthiopienne.
Suite à cette tragédie, le gouvernement éthiopien décrète une journée de deuil national en mémoire de toutes les victimes, ce lundi 11 mars 2019.

A noter que 35 pays d’origine des passagers sont donc endeuillés par ce crash dont les premières statistiques font état de 4 RD Congolais, 32 Kenyans, 9 Ethiopiens, 1 Somalien, 6 Egyptiens, 2 Marocains, 1 Nigérian, 1 Ougandais, 1 Rwandais, 1 Soudanais, 1 Serbien, 1 Togolais, 1 Mozambicain, 1 Djiboutien, 4 Indiens, 5 Néerlandais, 1 Irlandais, 8 Italiens, 5 Allemands, 7 Britanniques, 7 Français, 2 Polonais, 1 Belge, 2 Espagnols, 1 Yéménite, 1 Norvégien, 3 Suédois, 4 Slovaques, 18 Canadiens, 8 Américains, 3 Russes, 2 Israéliens, 3 Australiens, 1 Indonésien, 1 Arabe, 8 Chinois.

La Chine, de son côté, a demandé aux compagnies chinoises de suspendre les vols de leurs Boeing 737 Max 8 à dater de ce lundi.

Kivuavenir.com