Le Défenseur des droits l’homme, Golden Misabiko, se dit préoccupé par les crimes commis en République démocratique du Congo sous le règne du Président sortant Joseph Kabila. Intervenant à kivuavenir.com, cet acteur de renommée internationale appelle au rejet de la continuité du régime Kabila qui, selon lui, doit répondre devant la justice.

Ci-après la réaction de Golden in extenso

Peuple Congolais, Nous disons NON, à la continuité de régime sanguinaire de ‘’ Joseph Kabila’’ qui ne mérite autre place que la prison à vie pour les crimes aggravés contre l’humanité au Congo depuis 1996 jusqu’aujourd’hui [en 2019]

Le Grand Peuple Congolais, qui a étonné le monde entier en affrontant le régime le plus atroce aux barbaries extrêmes qui dépassent toute imagination humaine ; et aux férocités inimaginables que cet idiot type sans cœur, tête ni loi ; et ses tueurs [recrutés au niveau national et non-national] ont infligées aux innocents hommes, femmes, enfants, vieillards ; filles et garçons Congolais du Grand Congo ; pour rien ! L’auteur principal de ces actes des cruautés insupportables étant ce sanguinaire ignoble de ‘’Joseph Kabila’’ qui n’a excellé qu’en tuant des humains [Congolais et autres personnes étrangères se trouvant sur son passage] ; comme individus ciblés ou comme races identifiées pour être exterminées.

Nous  ne cesserons de rappeler à  ceux qui peuvent nous lire que cet ignoble monstre de ‘’ Joseph Kabila’’ n’a fait que marquer les empruntes macabres de tueries et massacres ;  partout où il passait, comme commandant de triste mémoire de l’AFDL [de triste mémoire, encore], avec ses troupes qui ont décimé des humains à Goma, Sake, Rutshuru, Mugunga, Butembo, Tingi-Tingi Kindu,  à Kisangani où les morts  tués, devant témoins et documentés,   atteignaient  déjà plus de 2.500.000,… [plus de deux millions cinq cents mille] ; personnes tuées par un certain commandant Hypo ; aujourd’hui  ‘’Joseph Kabila’’. Dans l’ancienne province de l’Equateur, il a, sous ses ordres, massacré tous ceux qui ne leur ressemblaient pas, racialement Congolais ou rwandais, ils les tuaient. Il y eut beaucoup de fosses communes dans lesquelles cet ignoble homme et ses hommes jetaient les corps de victimes. D’autres étaient jetés dans les grandes rivières et les fleuve Congo. Il y a des rapports éloquents là-dessus.

Cet ignoble type de ‘’ Joseph Kabila’’ a transformé le Grand Congo en une immense terre des prisons et fosses communes ; espace des pleurs, des malheurs, des troubles, des guerres, des misères, des viols et des violences de toutes sortes, surtout, contre les femmes et enfants sans défense. Par ses astuces [de ‘’ ce Joseph Kabila’’ en question] d’extrêmes barbaries, il vient de rendre le Congo Kinshasa, la capitale du Monde, ‘’des viols des femmes et enfants’’. Son régime de la peur, de la terreur, des horreurs, des tueries massives et inimaginables. Ce régime macabre, nous l’avons combattu, nous, Grand Peuple Congolais nuit et jour. Nous lui avons opposé une farouche résistance    pendant de longues années aux prix de sang de nôtres qui ne doivent pas être morts pour que nous, qui sommes encore vivants, nous continuions ce même régime sanguinaire vomi par nous tous.

Le Peuple Congolais du Grand Congo ne doit pas oublier toutes les atrocités, horreurs et ignominies auxquelles ce sanguinaire et ses valets l’ont soumis. Le régime de ce ‘’ Joseph et ses hommes ont massacré des milliers des personnes dans le Bas-Congo [les Bundu dia-Kongo], les Enyele dans l’Equateur, les adeptes de Joseph Mukungubila. Les barbaries commises contre les humains congolais par ce régime et ses hommes demeurent inimaginables et insupportables à voir. Le régime avec ses agents féroces de la mort, tue des personnes innocentes en les découpant en morceaux ; en crashant sur leurs corps sans vies [regardez les images d’horreur !]. Les corps souvent sans parties génitales ; on crache et on pisse sur les cadavres des congolais. L’On transporte les corps humiliés à des fosses communes pour y être enterrés massivement nuitamment. Mais, les odeurs et les horreurs autour de ces lieux de ces immenses tombes massives finiront par dévoiler ces endroits macabres tenus secrets.

Les célèbres fosses communes de Maluku ont été et sont l’œuvre du régime funeste   de ‘’ Joseph Kabila’’ et ses hommes ; ils [les cruels] y ont jeté les corps des étudiantes et étudiants de Kinshasa, les membres des partis politiques [d’opposition], les militants de la société civile, les combattants résistants ; tous ceux qui se mettaient debout pour protéger la constitution congolaise menacée.

Les fosses communes dans lesquelles les Peuples du Kasaï ont été récemment enterrés doivent être des preuves vivantes et irréfutables des atrocités insupportables et inimaginables perpétrées sur tout territoire du Grand Congo.  C’est le régime macabre de l’ignoble ‘’ Joseph Kabila’’ qui a ordonné de tuer le Chef Kamwena Nsapu pour révolter la population du Chef ; et massacrer cette même population ; et c’était pour justifier le retard d’organiser les élections. Là, au Kasaï, le régime sanguinaire de ‘’ Joseph Kabila’’ a massacré des millions des personnes humaines congolaises.

Le Peuple Congolais a solennellement refusé le régime de la mort de du type de ‘’ Joseph Kabila’’ ; et a opté le changement vrai et absolu ; sans continuation des atrocités inimaginables et insupportables sur tout son territoire. Et tous les lieux de la mort tels que GLM, DMIAP, MAKALA, ANR, et autres endroits de sévices et barbaries contre les humains congolais doivent être fermés.

Continuer le régime sanguinaire de cet ignoble individu de ‘’ Joseph Kabila’’ ; c’est être complice et co-auteur de ces actes de barbaries extrêmes contre le Grand Congo et le Peuple Congolais’.

-Oh, femmes, humiliées, torturées et souillées ; hommes sans sexes, car coupés et emportés par les hommes de cet ignoble sanguinaire de ‘’ Joseph Kabila’’ ;

-Oh, filles et garçons sauvagement violés devant les parents déjà morts, tués par les agents de ce régime horrible de ‘’Joseph Kabila’’ ;

Allez-vous accepter de cohabiter avec ce régime des atrocités inimaginables et insupportables de ce ‘’Joseph Kabila’’ ?   NON ! NON ! NON !

Golden Misabiko

Défenseur International des Droits Humains ;