Les hommes armés ont attaqué le village de Buhene en territoire de Nyiragongo dans la nuit de jeudi à vendredi 22 mars 2019.

Le bilan provisoire fait état de 4 civils égorgés dans cette partie de la province du Nord-Kivu dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Ces attaques meurtrières interviennent trois jours après celles de l’Institut de Goma (instigo) où des hommes armés ont décapité deux sentinelles et saccagé les bureaux de l’école après avoir pillé plusieurs biens matériels.

Kivuavenir.com