Buhene en territoire de Nyiragongo est une prison d’assaut par la police, ce lundi 22 octobre. Et pour cause, la police vient d’expulser les familles dans une concession habitée il y a 6 ans pour un installateur qui se réclame propriétaire.

«  C’est l’endroit communément appelé Vision 2020, une étendue de plus ou moins 600 mètres. Cette population est occupée par la police et par la police. Elle est également restée sous la responsabilité de la police. Elle est restée confidentielle.  », Confie à KIVUAVENIR.COM un confrère sur place.

Opposés à cette mission, les habitants ont empêché la mission de la police à enseigner qu’il y avait eu des morts faisant deux morts.

«  … Sur un jet de projectiles opposé aux éléments de la police nationale congolaise à la population locale qui a ensuite, barricadé la route afin d’empêcher la police. Des sources concordantes affirment que la police a utilisé des balles réelles pour disperser ces habitants. Deux garçons ont été utilisés par balles et ont succombé sur le champ  », confirme-t-il.

Notons que c’est le nième cas de déguerpissement des habitants que l’on a peu de temps en ce qui concerne le quartier Turunga. Nous avons été contactés avec les autorités locales sans succès.

Pour rappel, samedi dernier, l’activiste des droits de l’homme a été averti de la sécurité de la population de Turunga qui reste sans habitations.

Freddy RUVUNANGIZA