Le syndicat des enseignants des Écoles Conventionnées Protestantes, SYNEP, s’est réuni ce Mardi 12 Novembre à Goma avec le comité des parents d’élèves d’écoles protestantes du Nord-Kivu. Des questions abordée au cours de cette séance d’échanges ont été centrées autour de la grève des enseignants qui serait décrétée à Goma depuis ce Lundi 11 Novembre.

Au sortir de cette réunion, le comité des parents d’élèves des écoles conventionnées protestantes demandent aux enseignants de regagner le chemin de l’école en attendant qu’une solution au problème des enseignants des nouvelles Unités et non payés soit trouvé.

Nord Kivu-Goma : Les parents d’élèves des ECP s’engagent à prendre en charge les enseignants NU et NP - A group of people looking at a cell phone - Tree

Président de l’association des parents d’élèves d’écoles protestantes du Nord-Kivu

Les parents, par le biais de leurs représentants, disent vouloir s’engager dans la prise en charge de cette catégorie d’enseignants sans salaire en attendant l’intervention du gouvernement central quant à leur situation, à la condition de voir ceux-ci reprendre les activités scolaires.

Cette mesure d’accompagnement sera décidée dans une rencontre qui se tiendra au courant de cette semaine entre les parents d’élèves d’écoles protestantes et leur comité, après que les enseignants auront repris les activités, car, selon président du comité des parents des ECP en province du Nord-Kivu, le travailleur revendique son droit étant dans son activité et donc, ajoute-il, refuser de travailler est une désertion.

Le président du Syndicat National des Enseignants d’écoles Protestantes, M. Patient RAFIKI, estime que la décision des parents de prendre une mesure d’accompagnement des NU et NP est une solution palliative à ce problème qui plonge le système éducatif congolais dans l’impasse.
Celui-ci exhorte ses homologues enseignants reprendre les activités scolaires avant que les parents ne se prononcent officiellement sur leur démarche à entreprendre dans le but de sauver l’année scolaire en cours.

 

La Redaction