Cet élu de Masisi vient s’imprégner des préoccupations de la population et participer aux obsèques du député Venant Tshipasa élu de Lubero decedé récemment à Kinshasa.

« Nous sommes en vacance parlementaire, ma descente est principalement pour les vacances parlementaires pour voir dans quelle mesure on peut s’imprégner des différentes préoccupations de la population avant de reprendre la session qui commence dès la semaine prochaine »

Le député national Mugiraneza l’a dit à la presse locale à la descente d’avion ce jeudi 12 Septembre à l’aéroport international de Goma.

A la question de savoir ce qui a été fait pour la population de Masisi, sa circonscription électorale, ce haut cadre de l’ADDI a fait savoir qu’il venait juste de commencer son mandat :

« Nous avons été là pour une session parlementaire qui consistait à la validation du pouvoir, à l’élaboration du règlement intérieur qui va régir la législature pendant ses cinq années, à l’élection du bureau définitif, après cela on a commencé la mise en place des institutions de l’assemblée nationale : les groupes parlementaires, les commissions permanentes et d’autres questions qui sont d’actualités telle que, l’investiture du gouvernement sylvestre Ilunga ».

Le député Mugiraneza regrette la disparition de son collègue Venant Tshipasa

Pour lui, la disparition de son collègue est une grande douleur pour le Nord-Kivu et particulièrement pour ses collègues car c’est quelqu’un qui a marqué l’histoire du pays et celle de la province, il a été commissaire du peuple et le seul survivant parmi les anciens commissaires du peuple, plusieurs fois ministres, sénateur et dernièrement élu à la fois député provincial et national

« C’est un grand homme qui vient de nous quitter » regrette-t-il ».

Il ajoute que s’il a trainé à Kinshasa c’est parce qu’il cherchait à contribuer à l’organisation des obsèques de son collègue que la province entière pleure et va rendre les derniers hommages.

« Toujours souriant, c’est une grande perte pour la province, il nous a quitté quand on avait encore besoin de lui » a-t-il conclu.

 

JUVENALMURHULA