Au cours d’un dialogue social organisé à l’intention de la population de cette contrée ce mercredi 07 aout 2019. Le Chef de l’exécutif provincial du Nord Kivu a axé son entretien sur deux grands points notamment, la maladie a virus Ebola e t l insécurité qui gangrène depuis des années cette partie du Nord Kivu.

Pour Carly Nzanzu Kasivita, l’objectif est de ramener la paix et le développement dans ce territoire pour qu’il ressemble à d’autres de la province. Parlant de la maladie à virus Ebola, le gouverneur a indiqué que plus de mille sept cent personnes ont perdu la vie à cause de cette épidémie, qui a existé en RDC depuis les années 1976 et dans d’autres pays comme la sierra Leone, la guinée et autres. Il a ajouté que la désinformation ne permet pas aussi de faire face à la propagation de cette épidémie et demande aux habitants de Nyiragongo de développer des attitudes pour montrer que la RDC n’est pas un pays des subversifs, plutôt des personnes qui prônent le changement.

Situation sécuritaire à Nyiragongo.

Le gouverneur Carly NZANZU a montré combien de fois l’insécurité est grandissante dans cette partie du Nord Kivu bien qu’on en parle dans d’autres coins et recoins de la province. C’est ainsi qu’il a demandé à l’assemblée de capitaliser l’approche communautaire dans la recherche des solutions à l’insécurité en insistant sur la collaboration entre les services de sécurité et la population.  Le numéro un du nord Kivu a demandé aux habitants de dénoncer tous ces malfrats qui pillent, tuent la population afin qu’ils soient arrêtés et déférer devant les instances judiciaires pour payer de leurs actes.

Le Chef de l’exécutif provincial a mis en garde tous ceux-là qui cherchent à communautariser le problème c’est à dire indexer certaines tribus dans un dossier au lieu de pointer du doigt la personne concernée. Selon lui, l’insécurité à Nyiragongo tire l’origine dans les conflits fonciers entre les communautés

Le gouverneur promet des solutions aux problèmes de la population

Dans l’ensemble, la notabilité ainsi que la population de Nyiragongo ont révélé au cours de cette rencontre avec l’autorité provinciale que l’insécurité dans leur contrée tire son origine dans des conflits fonciers, les conflits de leadership, le trafic d’influence, ce qui veut dire que certains leaders politiques et coutumiers usent de leur influence pour diviser la population.

A toutes ces questions le gouverneur Nzanzu a promis de s’impliquer corps et âme pour que la paix et le développement soient effectifs sur l’ensemble du territoire de Nyiragongo en particulier et de toute la province du nord Kivu en général.

 

Juvenal MURHULA