Un meeting populaire a été tenu ce samedi 31 août 2019 à Goma sous l’organisation du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, ECIDé/Nord-Kivu.

Le bien fondé de cette manifestation populaire a été de rendre hommage à tous les combattants de la paix et la démocratie, vivants ou décédés.

Cette activité organisée par les militants de l’ECIDé branche de la commune de Karisimbi, a connu la participation de quelques représentants des partis adhérents à la coalition LAMUKA en ville de Goma. La tenue de celle-ci en date du 31 août 2019 justifie la commémoration des cinq années qui sont passées depuis la mort du Général BAHUMA intervenue le 30 Août 2014.

Pour Georges BINGI, Président de la ligue des jeunes au sein de l’ECIDé/Nord-Kivu, la mémoire des personnes décédées pour la cause noble ne doit pas passer sous silence.
Tapant du poing sur la table, Georges BINGI déplore le chiffre élevé des personnes tuées à Goma et au Nord-Kivu pendant les huit mois passés depuis l’accession de Félix TSHISEKEDI à la commande de la Nation Congolaise. Celui-ci profite de cette activité pour dénoncer la Sourde oreille que fait la communauté internationale à l’égard de la situation du Nord-Kivu et de la RDC en général.
Concernant le nouveau gouvernement récemment promu, il qualifie de Doublons les postes ministériels en ressortis, avec une comparaison faite entre le pays et une plantation à partager entre les individus.

Issa Felix