C’est ce dimanche 4 août aux environs 10 heures locales, le député Élie Kakule Nzaghani, l’un des députés provinciaux élus de la circonscription électorale de Rutshuru est tombé dans une embuscade des personnes armées à Kisharo une agglomération proche de Kiwanja.

Le député se porte bien et n’est pas blessé, mais le policier qui l’escortait a quant à lui, été touché par balle à l’épaule ainsi qu’à la tête.Il est pour le moment admis  dans une structure médicale de la place , le député quittait Kiwanja pour Nyamilima, dans le cadre de ses vacances parlementaires” indique John Kalume, un proche du député attaqué.

Richard Kalume, demande au gouvernement congolais de restaurer la sécurité et la paix dans des zones sous contrôle des forces négatives, en territoire de Rutshuru, en vue de permettre aux élus du peuple d’aller à la rencontre de leurs électeurs pendant les vacances parlementaires pour recenser les problèmes auxquels sont confronter les populations au quotidien.

“Que le gouvernement congolais restaure la sécurité dans le territoire de Rutshuru. Parce que des telles attaques contre des honorables députés risquent de les empêcher de chaque fois descendre dans leur fief, pour se rendre compte des vrais problèmes auxquels sont confrontés leurs électeurs. Ce qui va, dans l’avenir, rendre difficile le travail des députés élus dans des circonscriptions insécurisées”, déclare Kalume.

Des sources sûres renseignent que la zone où l’attaque s’est déroulé se trouve occupée par des miliciens Maï-maï et des forces Démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR)

 

Freddy RUVUNANGIZA