Près de 150 personnes en provenance du Nord-Kivu dans une pirogue motorisée se sont noyées dans le lac Kivu, mardi 16 avril dans la soirée.

Selon Delphin Birimbi, Président de la société civile de Mbinga-Nord, la pirogue transportait à son bord les passagers et leurs biens en provenance de Kituku pour Kalehe a chaviré dans les eaux du Lac au niveau de Kasunyu en groupement de Buzi aux environs de 16h30.

Le bilan provisoire, ce matin, fait état de 3 morts, 37 rescapés et une centaine de corps qui demeurent introuvables dans les eaux du lac Kivu.

Notre source accuse les services étatiques commis au port d’un relâchement dans l’exercice de leurs tâches et en appelle à l’implication des autorités pour prévenir d’autres cas.

« Le mauvais chargement est à la Base de cet incident malheureux selon les informations des rescapés. Il n’est pas normal d’ordonner qu’une pirogue, quoique motorisée, transporte des personnes et des bagages au-delà de sa capacité. (…) Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de Kalehe demande aux services de l’État comme : DGM, Maritime, Force navale et Police lacustre de bien jouer leurs rôles pour prévenir d’autres conséquences sur le lac Kivu », interpelle Delphin Birimbi.

Ce drame endeuille plusieurs familles des villages tels que Nyabibwe, Kanenge, Mukwidja, Kiniezire, Ruhunde, Karango pour ne citer que ceux-là.

Patrick Kambale