On en sait un peu plus sur les attaques de la paroisse de Cibimbi en groupement de Nyangezi, territoire de Walungu dans le diocèse de Bukavu. En effet, des hommes armés et en tenue militaire non autrement identifiés ont pillé la paroisse saint Pierre Apôtre dans la nuit de vendredi à samedi 27 juillet dernier.

Le bilan présenté à l’issue d’un état de lieu conduit par l’auditorat militaire de Bukavu fait état d’une somme de 6 mille 8 cent quarante-cinq dollars américains (6845$U) en plus d’une somme en francs congolais destinés aux travaux de construction de l’église paroissiale, 2 machines ordinateurs portables, 1 tablette, 1 appareil photo numérique et plusieurs autres biens de grande valeur emportés par les assaillants.

D’après Heri Bahizire, Directeur de la radio communautaire La Colombe de Nyangezi interrogé par Kivuavenir.com, cette enquête a été réalisée sur demande du député David Mubalama Ganywamulume qui, dans son adresse à la population, insiste sur la dénonciation des cas suspects par la population pour la sécurité non seulement de la paroisse de Cibimbi mais de toute la communauté.

« Que la population comprenne que la paix est un droit pour tous. Qu’elle divorce avec ces inciviques qui l’insécurisent car ils vivent dans cette même population. N’ayez pas peur de dénoncer et d’apporter des témoignages car nous allons nous y impliquer pour que justice soit faite », a promis l’élu de Walungu.

Pour rappel, les inciviques ont réussi à pénétrer dans les enceintes de la paroisse après avoir ligoté la sentinelle. Arrivés au presbytère, ils ont tabassé l’Abbé Curé et, après leur forfait, se sont volatilisés dans la nature.

Patrick Kambale