On en parle ! La ligue des jeunes de l’Alliance des forces démocratiques du Congo (AFDC) sort du silence et réclame l’Exécutif de la province du Sud-Kivu. En effet, des sources sures du parti apprenons qu’une grande rencontre de la haute hiérarchie au niveau national s’est tenue, ce mercredi 06 février, où les jeunes se sont exprimés. Tête-à-tête, Pitchou Muzalia et Santos Monga Lusanga Ibrahim, respectivement Président national de la Ligue des jeunes et Secrétaire Exécutif de la Coalition des patriotes musulmans (COPAM) au sein de l’AFDC se sont entretenus.

D’après nos sources, ces jeunes soutenant le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique par des acteurs charismatiques rassurent de leurs compétences pour relever les défis qui gangrènent la province du Sud-Kivu.

« La Ligue des jeunes de l’AFDC a beaucoup de jeunes compétents et capables de gouverner le Sud-Kivu. Ils sont doués et bien rodés en Administration publique pour diriger autrement notre province contrairement à la manière dont elle l’est aujourd’hui. C’est également une réponse en terme du changement à travers le renouvellement et rajeunissement de la classe politique au Sud-Kivu », affirme Santos Monga, joint depuis Kinshasa au téléphone de Kivuavenir.com

Parmi les facteurs qui freinent le développement de cette province, ces jeunes fustigent l’importation des acteurs non imprégnés de la situation quotidienne des habitants pour pouvoir faire face aux défis. Cette structure des jeunes du parti cher à Bahati Lukwebo croit qu’il est temps d’y aller avec la jeunesse.

« Loin de nous les discours politiques, les jeunes sont prêts à relever le défi. Nous ne voulons plus des mercenaires ou des importés à la tête de notre province. Ce sont eux qui trahissent le peuple et le parti par leur mauvaise gestion. (…) Nous voulons que la hiérarchie de l’AFDC se tourne vers les jeunes et désigne un candidat gouverneur prêt à servir notre peuple », insiste-t-il.

Alors que plusieurs noms circulent, non seulement dans les réseaux sociaux mais aussi dans les médias sur des potentiels candidats gouverneurs et leurs colistiers, l’AFDC ne s’agite pas. Notre source rassure de l’appui de la Ligue des jeunes à tout candidat qui sera plébiscité par leur parti pour porter haut l’étendard de l’AFDC à la tête de l’Exécutif du Sud-Kivu.

« Le choix de la hiérarchie demeure incontestable. Toute personne qui sera désignée par l’autorité morale, nous lui apporterons notre soutien total », poursuit-il.

Par ailleurs, d’autres sources renseignent qu’une correspondance serait à la table pour présenter à la hiérarchie de l’Alliance des forces démocratiques du Congo la requête de la Ligue des jeunes. Deux figurent notamment Muzalia et Santos apparaissent comme des initiateurs de la requête. Seront-ils exaucés par l’Autorité morale au regard des candidats qui se pointent d’ici et là pour cette candidature dans la province du Sud-Kivu? Wait and see, dit-on.

Jean-Marie Mulume