Le Président ad intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Jean-Marc Kabund-A-Kund était en meeting lundi 23 décembre à Tshikapa,en province du Kasaï. Dans son speech, il a rassuré au public que le pouvoir acquis par son parti après 37 ans de combat politique ne saurait être relâché ni dans dix ans ni après. C’est seulement jusquà la fin du monde ! il appelle ses détracteurs à se mordre la langue au risque d’appeler le peuple dans la rue et le soleil de sarrêter.

« Nous avons beaucoup souffert pour ce pouvoir. 37 ans de lutte et de souffrances mais, aujourd’hui, nous sommes au pouvoir. Nous ne laisserons jamais ce pouvoir après 5 ans ou 10 ans seulement. Nous, UDPS, allons diriger ce pays jusqu’à ce que Jésus viendra. L’UDPS est un grand parti politique dans ce pays, il n’y a aucun parti politique qui peut se mesurer à nous », a déclaré Jean Marc Kabund.

Le vice-président de l’Assemblée nationale de la RDCongo n’a pas voilé la face de certains caciques du FCC qu’il accuse d’entretenir, dans lombre, des stratagèmes pour déstabiliser la Présidence de la République.

« (…) Vous avez entendu parler de la coalition qui nous lie à nos amis qui ont la majorité à l’assemblée nationale et dans les assemblées provinciales. Nous ne pouvions pas nous imaginer un seul instant que ceux avec qui nous marchons ensemble, nous mangeons et buvons pouvaient faire des complots contre le chef de l’État. Ils se sont réunis et ont fait venir des professeurs des universités du monde avec comme objectif, cogiter sur la possibilité pour eux de revenir au pouvoir », a-t-il déploré.

Alors que le FCC avait initié une démarche pour le destituer de son poste au bureau de la Chambre basse du Parlement, le Député Kabund-A-Kabund semble ne pas croire en la force du FCC au sein du parlement.

« J’ai entendu des individus ou un groupe d’individus menacer de me destituer soi-disant qu’ils sont majoritaires. Je leur réponds que le jour où ils essayeront,  nous, UDPS, demanderons au soleil de s’arrêter et nous appellerons le peuple qui est notre majorité à venir saluer leur majorité. Et après le soleil se couchera », a-t-il rétorqué.

Il appelle le peuple congolais à la vigilance contre toute manoeuvre visant à créer une instabilité au sein des institutions élues.

« (…) Je vous demande, vous, population du Kasaï qui avez souffert jusqu’à verser votre sang pour le pouvoir qu’a Félix Tshisekedi de vous tenir prête à défendre ce pouvoir lorsque je donnerai le mot d’ordre », a-t-il lancé sous des applaudissements du public venu l’écouter.

Notons que le Président ai de l’UDPS, un parti de la coalition CACH actuellement au pouvoir, a tenu son meeting au terrain de la paroisse du 27ème CMCO dans la commune de Kanzala.

Patrick Kambale