Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a, solennellement appelé Dieu à régner sur la RDC en lieu et place des hommes. Il fait cette prière au cours d’une journée d’action de grâce organisée par les églises chrétiennes, sous son initiative, dimanche 23 juin au stade de Martyrs de Kinshasa.

Pour le culte de personnalité, le Chef de l’Etat invoque le pardon du Très Haut sur lui-même et sur le peuple congolais.

« Je confesse mes péchés, ceux de mon peuple et ceux commis par les autres sur le sol de mon pays. Pardonne-nous d’avoir donné ta place aux hommes, en les adorant comme des dieux. Pardonne-nous pour le culte de la personnalité ancrée dans toutes les couches de notre nation », a-t-il prié.

Il demande pardon à Dieu pour le sang des innocents versé délibérément ou par erreur.

« Au nom de toutes les autorités anciennes comme présentes, je te demande pardon pour le sang des innocents qui a été versé intentionnellement ou par de simples erreurs », a-t-il imploré.

La gestion irresponsable du pays a, également, été évoquée parmi les erreurs pour lesquelles le président a imploré la miséricorde divine.

« En tant qu’autorité, moi-même aujourd’hui, j’endosse la responsabilité de toutes nos fautes et te demande pardon pour tout abus de pouvoir contre les faibles. Pardonne-nous aussi de n’avoir pas été de bons gérants des richesses que tu nous as données […] guéri notre pays », a-t-il ajouté.

Félix Tshisekedi reconnait la volonté de Dieu dans la passation pacifique du pouvoir entre lui et son prédécesseur Joseph Kabila.

« A la place du chaos, tu as permis une passation pacifique du pouvoir et tu nous as donné la paix. En me donnant le privilège de conduire ton peuple durant cette saison de grâce, nous t’en sommes infiniment reconnaissants. Nous disons ensemble merci Seigneur », a-t-il renchérit.

Annulant toutes les forces obscures et les malédictions qui auraient été proférées contre le pays, le Président appelle Dieu à régner désormais en maitre absolu sur toute la RDC.

« Moi, Félix Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, je dédie solennellement, en ce jour, la République démocratique du Congo entre tes mains, ô Eternel notre Dieu et soumets ma nation toute entière à ton autorité suprême. Assis-toi sur le trône de ce pays et règne en maitre absolu. Sois le Roi du Congo […] En professant ma foi comme enfant de Dieu, j’annule toutes les paroles négatives qui ont été prononcées sur ce pays. J’annule toutes les malédictions, quelle que soit leur provenance, et je déclare que les ténèbres ne régneront plus jamais sur la RDC », a déclaré le Président Congolais.

A cette occasion, Félix Tshisekedi a invité le peuple congolais à organiser, chaque année, une journée d’action de grâce à Dieu.

Notons que plusieurs fidèles des églises chrétiennes de Kinshasa et des musiciens religieux ont pris part à ce culte.

La Rédaction