Au lendemain de sa prise de pouvoir, le Président de la république démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi suspend momentanément le recrutement et les dépenses des finances publiques.

Dans un communiqué signé ce vendredi 25 janvier par son Directeur de cabinet, le Chef de l’État congolais demande à tous les membres du gouvernement, les dirigeants des entreprises, des établissements ainsi que des services publics de l’État de suspendre tout recrutement de nouvelles unités et l’engagement des dépenses publiques jusqu’à nouvel ordre. Seules les charges liées au personnel exemptées.

Élu 5e Président de la RDC, Félix Tshisekedi a été investi jeudi 24 janvier, successeur de Joseph Kabila.

Patrick Kambale