Le Président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi Tshilombo, juge inutile la proposition de Martin Fayulu de créer une institution dénommée Haut conseil national des réformes institutionnelles (HCNRI) dont il serait le dirigeant. Au cours d’une conférence de presse tenue par le Chef de l’Etat, ce mardi 02 juillet à Bunia dans la province d’Ituri, Félix Tshisekedi renvoie l’initiateur au Parlement.

« Fayulu doit amener son plan au Parlement en tant que député. Moi, je ne vois pas l’utilité de tout ça », a-t-il lâché devant la presse.

Pour Martin Fayulu, le HCNRI aurait pour mission d’opérer des réformes au sein de :

  • la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ;
  • la Cour constitutionnelle ;
  • la Défense et Sécurité ;
  • la Gouvernance dans la lutte contre la corruption ;
  • des Droits humains.

A l’en croire, cette institution devrait s’occuper de l’organisation de nouvelles élections présidentielle, législatives, des présidents des assemblées provinciales, des gouverneurs ; des élections ouvertes à tout le monde.

Le HCNRI, souligne Fayulu, aurait une durée de 12 à 18 mois.

La Rédaction