La sécurité, la reconstruction du pays, le changement social figurent parmi les priorités du leader du parti politique le Rassemblement congolais pour la démocratie-Kisangani mouvement de libération (RCD-KML), Antipas Mbusa Nyamwisi. Il affirme qu’avec le président Félix Tshisekedi, le changement est possible dans quelques années.

« Félix est un président sincère. Je crois que dans quelques années, il y aura un changement dans notre pays. Actuellement, nous n’avons plus intérêt à rester dans l’opposition ; c’est le temps de construire la paix », a-t-il déclaré.

Alors opposant du régime Kabila et vivant en exil, le patron du RCD-KML se dit convaincu de travailler pour l’intérêt de la nation et mettre de côté l’appartenance politique à un parti ou regroupement.

« Etre de tendances politiques différentes ne signifie pas qu’on est ennemi. […] J’ai accepté la main tendue du régime pour que la paix et la sécurité reviennent chez-moi, mais aussi mettre fin à Ebola », a-t-il précisé.

Antipas Mbusa Nyamwisi est arrivé à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, depuis jeudi 27 juin pour une tournée dans sa province natale.

La Rédaction